Le PASS pour décrocher votre 1ere mission de PO

Cela fait juste un peu plus de 7 mois que ce blog existe.

J’ai débuté cette aventure avec l’ambition de partager le quotidien peu connu du product owner.

Avec mes différentes expériences, je me suis dit que je pouvais apporter quelques réponses à certains PO juniors en manque de conseils pratiques.

Avec plus de 50 articles au compteur pour le moment, j’espère remplir cette mission pour quelques uns d’entre vous.

Cependant, il y a un truc que je n’avais pas vu venir

Qui est la majorité de l’audience de ce blog ?

Qui est l'audience ?

Pour être franc, je n’imaginais pas que ce blog serait suivi par plus de 5 personnes pendant au moins les 12 premiers mois, le temps que le référencement fasse son chemin.

  • Sur ce point et pour mon plus grand bonheur je me suis trompé.
  • Mais la chose sur laquelle je me suis le plus trompé est sans aucun doute sur l’audience qui lit ce blog.

Moi qui pensait m’adresser avant tout à des Product owners en poste et à des pro de l’agilité, j’ai remarqué une tendance forte.

La majorité des gens qui lisent ce blog se sont pas encore en poste et souhaitent tous devenir product owner.

Au pifomètre, je dirais que parmi cette cible majoritaire :

  • 30% sont encore étudiants qui cherchent à devenir product owner
  • 70% travaillent de près ou de loin dans la tech et cherchent à se reconvertir 

Une tendance très forte

Étant rentré en France en février 2020 après près de 10 ans d’aventures professionnelles à l’étranger, je n’avais pas réalisé la demande incroyable pour ce métier en France.

Pour preuve, en cherchant juste 2 minutes sur internet, on trouve facilement des milliers d’offres d’emplois.

  • Recherche effectuée le 24 juin 2020 sur Indeed – 1717 résultats
  • Recherche sur Linkedin le meme jour – 2618 résultats

Faut il rappeler que nous sommes pourtant en période de récession économique ?

La demande est ÉNORME pour un job si spécialisé.

Nul doute que la France à eu un retard à l’allumage mais que nous sommes désormais entré dans une période de croissance forte.

En restant sur une demande équivalente mois après mois, il est possible d’envisager que la communauté des product owners double ou triple d’ici quelques années dans ce pays.

Des témoignages marquants

Témoignages

Mais au delà de la demande forte des entreprises, ce qui m’a le plus touché ce sont vos témoignages.

Depuis 4 mois environ, je reçois constamment et de plus en plus fréquemment des témoignages similaires du type :

  • Comment faire pour devenir product owner sans expérience ?
  • Quelle est la porte d’entrée pour se rapprocher de ce poste ?
  • J’ai découvert le métier de P.O, je veux y faire carrière mais je n’ai pas de pratiques à mon arc. Comment trouver une boite qui peut me donner ma chance ?

Beaucoup d’entre vous ont pris la peine de me poser ces questions en m’écrivant directement par e-mail.

A l’échelle de l’audience de ce blog, j’ai reçu un ratio de demandes assez conséquent.

J’imagine aussi qu’une partie d’entre vous êtes également dans la même situation mais que vous n’avez pas pensé à m’écrire.

Un vrai problème

C’est un peu une situation que j’ai eu du mal à comprendre au départ.

Paradoxe

Comment peut il y avoir autant d’entreprises sur le marché qui galèrent à trouver des PO et en parallèle autant de personnes qui souhaitent devenir Product owner et qui ne trouvent pas d’offres.

Très vite, je me suis rappelé de la réalité du contexte français et de mes premiers pas dans le monde professionnel.

En France (et pas que), on ne donne pas sa chance facilement à quelqu’un sans expérience.

Et pour le poste de product owner, c’est un peu la double peine.

Ceux qui ne peuvent pas justifier d’une expérience, ne peuvent même pas mettre en avant leur parcours scolaire car il n’existe pas de parcours académique dédié qui forme à ce métier.

Au passage, quand je vois le nombre d’entre vous qui ont passé une certification PSPO et qui sont malgré tout dans cette situation, je me dis que le business des certifications est vraiment un business de vendeur de rêves du style “Comment devenir riche en 30 jours”.

Bref, il y a comme un problème.

L’envie d’agir 

J’ai répondu à chacun d’entre vous en vous donnant des conseils lambda qui ne m’ont pas forcément toujours convaincu moi-même.

A votre place, si j’étais resté en France, peut être que je n’aurais jamais eu aussi ma chance.

Loin de moi de vous donner comme conseil de vous évader pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Je pense qu’il y a la place pour tout le monde ici et que l’écosystème de la tech qui est en plein essor a besoin que les meilleurs talents restent en France pour continuer de grandir.

Du coup, après une mûre réflexion, j’ai décidé de me lancer un défi et d’apporter ma pierre à l’édifice.

action

Ma promesse est simple : Je vais essayer d’aider certains d’entre vous à décrocher votre premier job de product owner.

Voici le deal 

Dès aujourd’hui, je lance le programme “Pass product owner”.

Le deal est simple :

A partir de septembre 2020, mon objectif est de donner la chance à 5 personnes de débuter leur carrière de product owner pour une mission de quelques semaines / mois au sein d’une entreprise située en France métropolitaine.

Le but de ce programme est d’ajouter la 1ère ligne d’expérience “Product owner” sur votre CV afin de vous aider à débuter votre carrière.

Les règles sont encore plus simples 

  • Vous postulez en m’envoyant votre prénom, nom et votre CV par e-mail
  • Je vous recontacte pour faire le point sur votre situation et vos attentes.
  • D’ici la fin de l’été je sélectionne au max 5 d’entres vous qui fit le plus avec les postes que j’ai trouvé pour vous.
  • C’EST TOUT !

Les conditions

  • Ouvert à toutes et à tous (je me fiche de votre âge, background etc…)
  • C’est évidemment gratuit ! 
    • Si quelqu’un vous répond et vous demande de l’argent, c’est pas moi mais un scam !
    • Je gagne pas ma vie avec ce blog, j’ai d’autres activités.  Par ailleurs, si je devais monétiser ce blog, vous ne seriez pas la cible.
  • Vous etes évidemment payé pendant votre mission dans l’entreprise. 
    • Je vous trouve un vrai job, donc oui ce n’est pas parce que vous débutez que vous allez bosser gratuitement 
  • 5 personnes sélectionnées au maximum.
  • Je cherche d’autres conditions mais j’en trouve pas d’autres  (je ne suis pas doué pour rédiger des conditions générales).

C’est quoi l’arnaque ?

scam

Je vous vois venir, si j’étais vous je serais également septique.

La véritable raison est l’envie d’être utile.

En privé ou dans ma vie professionnelle, je suis obsédé par la recherche de sens à mes actions.

Certains vont nettoyer des plages ou s’engagent dans des luttes politiques ou sociales, et bien moi j’ai décidé de faire ça pour le moment.

L’origine :

J’ai évolué pendant des années dans la Silicon Valley au milieu d’entrepreneurs et j’ai appris beaucoup de la culture du give back.

La majorité des gens qui ont réussi là bas, aide naturellement les jeunes pousses pour les aider à grandir. 
Ce mécanisme c’est un peu la fondation de l’écosystème SV.
Malgré le bullshit ambiant là bas, c’est le truc positif qui m’a marqué et qui m’est resté de la Californie.

L’entraide et les retours d’expérience permettent de faire grandir et vivre une communauté.

Aujourd’hui, je n’ai pas du tout la prétention d’avoir réussi.

Mais à mon niveau j’ai quelques années d’avance sur certains d’entre vous qui m’ouvrent naturellement plus de portes.

C’est quoi la garantie que ça marche ?

Absolument rien !

Je vais essayer et faire de mon mieux pour vous aider. J’ai pas de recette miracle.
Mais bon, j’ai quelques atouts quand meme 😉

Je vais profiter de mon réseau pour entrer en contact avec des entreprises en recherche de product owners pour les convaincre d’embaucher un PO junior sans expérience.

La garantie que je leur donne est celle ci :

convaincre
  • Plutôt que de passer par un recruteur qui n’y connait rien au métier, c’est moi qui sélectionne le PO pour la mission qu’ils ont à pourvoir.
    • Je cerne 
      • La mission
      • Le besoin
      • L’objectif à remplir
      • Les compétences
      • Les soft skills à avoir
      • Le culture fit
  • Dans ma carrière, j’ai participé au recrutement de dizaines de product owners (jusqu’à présent aucun n’a été viré ou échoué dans sa mission).
  • Je m’occupe de l’onboarding mission afin qu’ils n’aient pas à le faire.

Bref, j’ai un bon track record dans le recrutement de POs

Passer par moi garantit aux entreprises un filtre candidat beaucoup plus précis que n’importe quel algorithme de recrutement ou que les questions et feeling d’un recruteur lamba.

Ça va plus loin que ça

plus haut

Au delà de la détection de bonnes personnes, je vous donne et je donne aux entreprises un back-up.

Basically, afin de pas vous envoyer inutilement au casse pipe je vous coache 1 heure par semaine pendant la durée de votre mission.

Avant la mission

  • Je vous donne quelques petits exercices génériques à faire et je m’assure de votre connaissances sur différents points essentiels.
  • Je vous briefe sur les choses indispensables à appliquer en fonction de votre mission
  • Vous recevez un playbook en PDF à lire et à appliquer pendant la 1ère semaine de votre mission.

Pendant la mission

  • 1 point chaque semaine d’une heure pour répondre à vos interrogations et faire le point si vous en avez besoin.

NB:
Ce coaching va me prendre pas mal de temps. C’est pour cela que je limite le nombre de candidats à 5 car je ne pourrais pas consacrer plus de 5 ou 6 heures par semaine à ce volontariat.
Le but est que cela reste qualitatif.

A savoir !

Faites vos devoirs !

Comme je l’ai déjà répété, je ferais une sélection en amont.
Je ne vais pas sélectionné au hasard.
Si l’aventure vous intéresse, assurez vous de votre motivation et révisez vos basiques :

  • Connaissances de l’agilité, du scrum etc..
  • Cérémonies et taches du métiers product owner
  • Ayez une idée précise du type d’industrie qui vous intéresse et que vous connaissez déjà peut etre.
  • Bonus : Une expertise métier est un plus (lire….)

Unfair advantage

Je vais pas vous jouer de la flute, il est quasi certain que la majorité des missions se dérouleront à Paris ou dans sa région.

Je vais essayer de toucher tout l’hexagone mais si vous n’habitez pas dans un grand pole économique, soyez pret à vous déplacer.

En résumé

Lisez et relisez tout ce qui est écrit ci-dessus.

Si vous etes sur de vous, écrivez moi à [email protected]

Challenge accepted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *